crocus

Insatiables crocus
Vous êtes tels les oisillons
le bec toujours béant
Epuisant leur parents
Du soleil au moindre rayon
Réclamant toujours plus